Cannabis, marijuana, haschich : Les effets toxiques d’une drogue dangereuse

Le cannabis est la drogue illicite la plus répandue en Suisse. Issue de la plante cannabis sativa, cette drogue est fumée sous forme d’herbe (marijuana), de résine (haschich) ou encore d’huile. Elle est parfois mélangée à des pâtisseries.

En Suisse, les effets du cannabis seraient la deuxième cause de traitement médical en institution après les troubles liés à la consommation d’alcool.

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, près d’un quart des jeunes Suisses de 15 ans et un sixième des jeunes Suissesses du même âge en auraient déjà consommé.

Les effets néfastes du cannabis sont physiques et psychiques :

Ils comprennent un important risque d’apparition de cancers. Il est en effet rapporté que la fumée d’un « joint » de haschich peut contenir près de sept fois plus de goudrons
cancérigènes qu’une cigarette de tabac.

Par ailleurs, le « joint » augmente le risque de maladies cardiovasculaires dont les crises cardiaques, et cela plus encore que pour le seul tabac.

Le premier « joint », déjà, peut conduire à la douloureuse expérience d’un « bad trip » cannabique fait d’une crise d’anxiété sévère et d’un sentiment de dépersonnalisation. Ce « bad trip » cannabique s’accompagne souvent d’une angoisse de mort imminente ou de tomber dans la folie.

Sources:

Monitorage suisse des addictions, dernier accès le 7 septembre 2020, https://www.suchtmonitoring.ch/fr/4/5.html?cannabis-traitement-ou-demande-d-assistance

Monitorage suisse des addictions, dernier accès le 7 septembre 2020, https://www.suchtmonitoring.ch/fr/4/1.html?cannabis-prevalence

Ton cerveau

Le THC d’un seul joint se dépose en grande partie à l’intérieur de ton cerveau. Il peut y perdurer près d’une semaine! Le THC de plusieurs joints peut ainsi y persister plusieurs semaines voire mois.

Qi

Les dégâts provoqués par le THC peuvent devenir permanents. Une étude récente prouve ainsi que le cannabis peut réduire ton quotient intellectuel de plusieurs points et ce, de manière irréversible !

Le THC altère ta capacité de coordination psychomotrice. Tu n’es plus en mesure d’effectuer correctement des mouvements coordonnés et ainsi d’exercer certains métiers manuels.

Ta santé

Le joint t’expose au risque de développer différents cancers des voies respiratoires ou encore des maladies cardiovasculaires.

Même consommé à de larges intervalles, le cannabis accroît le risque de développement de psychoses, dont la schizophrénie.

Ta vie, tes relations et la société

Les coûts tant pour toi que pour la société sont importants. Echouer ta formation, vivre une prise en charge psychiatrique, affronter des problèmes avec la justice sont autant de fardeaux coûteux tant pour toi, que pour ta famille et la société.
Le cannabis, comme toute drogue, crée chez toi une forte dépendance. Cette dépendance attire la mauvaise fréquentation des dealers. Les troubles psychiques qu’il provoque chez toi ont pour effet de t’isoler en te coupant de tes relations, notamment de ta famille.

Les effets du cannabis peuvent contribuer à de graves accidents de la circulation. Ensemble, alcool et cannabis forment un cocktail terriblement dangereux sur la route.

La presse en parle